Docteur en Droit privé et Sciences criminelles, spécialité Criminologie, Diplômé du master 2 professionnel “Criminologie et Droit(s) des victimes” de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) et du master 2 “Droit pénal fondamental” de l’Université de Montpellier (Montpellier I), Benjamin Sayous est l’auteur d’une thèse ayant pour sujet “La justice restaurative : aspects criminologiques et processuels” dans laquelle il traite de l’institutionnalisation de la Justice restaurative et l’opérationnalisation de l’accès à la justice restaurative en France.

Engagé depuis 2003 dans l’aide aux personnes victimes, il est membre fondateur de l’Institut Français pour la Justice Restaurative (IFJR) en 2013 dont il a été secrétaire général avant d’en être le directeur en 2014.

Dans le cadre de ses activités au sein de l’Institut, il supervise l’ensemble des actions d’appui aux programmes de justice restaurative mise en place par l’Institut, ainsi que les programmes de recherche conduites par l’Institut sur les questions relatives à la justice restaurative et aux droits des victimes et des auteurs d’infractions pénales.

Pour le joindre :