Depuis la première expérimentation en 2010 à travers les rencontres détenus victimes organisées à la maison d’arrêt de Poissy, un chemin considérable a été parcouru en matière de justice restaurative tant sur la forme que sur le fond en ce domaine particulièrement innovant. Le développement de la justice restaurative en France s’est accéléré depuis la loi du 15 août 2014 puis davantage à partir de la circulaire du 15 mars 2017 régissant sa mise en oeuvre. 

Une enquête nationale des programmes de justice restaurative a été conduite par l’IFJR à la demande et avec le soutien du Ministère de la Justice (SADJAV). Elle a pour objectifs, d’une part, de mesurer l’ampleur du développement de la justice restaurative en France et d’en étudier les contours, notamment du point de vue de la conformité à la circulaire du 15 août 2014 des dispositifs mis en oeuvre, et, d’autre part, d’en mesurer les effets du point de vue des professionnels qui donnent vie à la justice restaurative.

Au 31 décembre 2018 l’Institut a recensé 61 programmes de justice restaurative dans toute la France, 65 mesures terminées, et plus de 2000 personnes formées à la justice restaurative

Aller à la barre d’outils