L’Institut National d’Aide aux victimes (INAVEM) et l’IFJR organisent, en partenariat, des formations à l’animation de Rencontres Détenus – Victimes (RDV).

Sommaire de la page :

 

Qu’est-ce qu’une rencontre détenus-victimes ?

 

C’est un espace de parole où des victimes et des détenus, qui ne se connaissent pas, peuvent se rencontrer et s’exprimer librement sur leurs émotions, les souffrances consécutives au crime, les questions sur les faits restées sans réponse, sur leur avenir.

Déjà mise en place dans de nombreux pays, ce type de rencontre est une réponse nouvelle en vue d’aider à la réparation globale de la victime et à la responsabilisation des auteurs.

La reconquête de leur dignité devient un puissant vecteur d’apaisement et de réintégration sociale harmonieuse.

 

Programme de la formation

 

Objectif
Mettre en place et animer des rencontres détenus-victimes

Public
Intervenant ayant déjà une expérience en médiation ou en animation de groupes

Contenu de la formation

  • Méthodologie du dispositif
  • Rôle des différents acteurs du dispositif
  • Préparation des rencontres avec les personnes victimes et avec les personnes détenues (attentes, objectifs, limites)
  • Organisation des rencontres
  • Travail sur les étapes clés des rencontres
  • Retours d’expériences
  • Mises en situation

Durée
5 jours soit 30 heures

Méthodes et outils pédagogiques

  • Apports de connaissances
  • Présentation de la méthodologie
  • Retour d’expériences
  • Jeux de rôles, mises en situation

Intervenants

  • Robert Cario – Professeur de criminologie, Université de Pau et des Pays de l’Adour, Président de l’IFJR.
  • Paul M’banzoulou – Directeur de la Recherche et de la Documentation à l’École nationale d’administration pénitentiaire (ENAP), Directeur du Centre Interdisciplinaire de Recherche Appliquée au champ Pénitentiaire (CIRAP).
  • Catherine Rossi – Professeure à l’Université Laval à Québec, chercheure au Centre International de Criminologie Comparée, formatrice et membre du conseil d’administration du Centre de services de justice réparatrice (CSJR), vice-présidente de l’IFJR.

Coût

  • Coût adhérent INAVEM : 400 €
  • Coût non-adhérents : 500 €