(PARIS) Colloque de la Plateforme Française pour la Justice Restaurative

Rompre avec le crime et la délinquance pour combattre la récidive ?

Désistance, justice restaurative et communauté

 

Le colloque annuel de la Plateforme Française pour la Justice Restaurative s'est tenu, le jeudi 28 mai 2015, à la Maison du Barreau.


Le public


Affiche du colloque

Présentation du colloque

Désistance » ou, en français courant, « désistement », du verbe se désister, au sens de « se départir », « renoncer à », renoncer à un mode de vie marqué par le crime ou le(s) délit(s). Des facteurs personnels ou extérieurs suscitent la sortie d’une carrière criminelle, au sens large du terme. Sur la route de chacun, des rencontres, des événements, des épreuves, des dépassements de soi. Et puis aussi tout simplement le temps qui passe et qui incite à prendre ses distances avec ce que l’on a été. La personne cesse alors de faire de nouvelles victimes.

La justice restaurative postule que le crime ou le délit c’est avant tout des liens que l’on brise. En repensant les liens qui unissent l’infracteur, la victime et la communauté, la justice restaurative oriente la vie de chacun vers des relations possibles qui ouvrent un avenir nouveau où la dignité de chacun, infracteur comme victime, se trouve restaurée.

Ce colloque explorera le concept de « désistance » encore mal connu en France où l’on ignore le plus souvent les raisons et les conditions qui peuvent amener une personne à respecter, de nouveau, les règles communes et interrogera le lien possible entre désistance et justice restaurative.

La justice restaurative est-elle une étape nécessaire dans le parcours de désistance ? En redonnant la parole à chacune des parties en présence, la justice restaurative réexamine des parcours qui sont ordinairement parallèles et favorise le passage d’un regard qui dévisage à un regard qui envisage.

 

Le déroulement du colloque

Le colloque a débuté par l'allocution de bienvenue de Brice Deymié (aumônier national de la Fédération Protestante de France).


Monsieur Brice Deymié

Eric Rommeluère (Bouddhiste, membre de la Plateforme) a ensuite introduit le colloque au cours d'une intervention sur le thème "La justice restaurative, pour qui, pour quoi ?", au cours de laquelle il a questionné le concept de communauté sous un angle philosophique - télécharger le texte de son intervention.


Monsieur Éric Rommeluère

Paul Mbanzoulou (Directeur de la recherche et de la documentation, École Nationale d'Administration Pénitentiaire - ÉNAP) est ensuite intervenu pour une "Présentation du concept de désistance : promesses et enjeux".


Monsieur Paul Mbanzoulou

Astrid Hirschelmann (Maître de conférence en Psychopathologie et Criminologie, directrice adjointe du centre interdisciplinaire d’analyse des processus humains et sociaux, Université Rennes 2) est ensuite intervenue sur le thème de "L’évolution des pratiques et méthodes dans l’accompagnement des personnes placés sous mains de justice".


Madame Astrid Hirschelmann

Les interventions de l'après-midi étaient consacrée à un regard sur les expériences étrangères.

Penny Parker (juriste, responsable pour l’Angleterre et le pays de Galles du programme de justice restaurative, Sycamore Tree) a présentée le programme "Sycamore tree : une solution pratique en prison et un exemple de justice restaurative".



Madame Penny Parker (à droite) et Madame Claudine Figueira (à gauche)

Katrien Lauwaert (chercheuse principale à l’Université de Criminologie de l’Université de Leuven et au European Forum for Restorative Justice - Belgique) a présenté les résultats d'une recherche sur "Le potentiel de la justice restaurative pour des processus de désistance confirmés. Une opportunité ou une menace ?".


Madame Katrien Lauwaert

Enfin, Frieder Dünkel (Professeur de criminologie et de droit pénal, Université de Greifswald-Allemagne) est ensuite intervenu sur le thème "Qu’est-ce qui est efficace ? La recherche sur la désistance des carrières criminelles".


Monsieur le Pr. Frieder Dünkel

Retrouvez, prochainement, l'intégralité du colloque en vidéo.

I.F.J.R, BP 70131, 64001 PAU CEDEX 01