Dans le cadre de la création d’une cinquième antenne sur le territoire Nord-Ouest, l’IFJR recrute un.e coordinateur.rice à compter de mi-novembre. 

Description du poste :

Rattaché.e à la Direction de l’association, et sous la supervision de sa Présidente, ses missions principales sont de :

  • Assurer les missions d’accompagnement, de pilotage et de supervision de l’IFJR dans le cadre de son antenne dans le Nord-Ouest;
  • Animer des mesures de justice restaurative et dispositifs de dialogue restauratif ;
  • Assurer des formations en matière de justice restaurative.

Ses principales activités consisteront, entre autres, à :

  •  Promouvoir la justice restaurative par l’organisation et l’animation d’événement sur la justice restaurative sur le territoire de l’antenne ;
  • Prendre attache avec l’ensemble des services susceptibles d’être intéressés par la justice restaurative et nouer des relations de partenariat avec ces derniers ;
  • Mettre en oeuvre des actions d’appui méthodologique et technique auprès de ces services ;
  • Contribuer à l’élaboration de la documentation technique de l’IFJR ;
  • Animer des mesures de justice restaurative en subsidiarité dans le champ judiciaire et participer au développement des dispositifs de dialogue restauratif de l’IFJR dans le champ extrajudiciaire ;
  • Proposer et mettre en oeuvre des indicateurs de suivi des impacts de ses actions sur le territoire de l’antenne ;
  • Animer des formations en justice restaurative dans le cadre du parcours de formation à l’animation de mesures de justice restaurative.

Profil recherché

Le poste est destiné à un.e professionnel.le disposant d’une expérience dans le champ de la justice restaurative et souhaitant focaliser son activité dans le domaine de la justice restaurative au sein d’une association dynamique, pionnière dans le champ considéré et ancrée au coeur des évolutions du secteur de la justice et de l’action sociale.

À ce titre, au-delà des compétences de base, l’accent sera mis tant sur la motivation, les valeurs et le potentiel de développement du candidat que sur son expérience passée.

Le.a candidat.e devra justifier :
–  d’un diplôme de master (a minima) dans le domaine du droit, de la criminologie, du travail social ou de la psychologie ;
–  d’une première expérience (de préférence) dans le domaine de la justice restaurative  (animation de mesure, participation à un programme de JR a minima)  ;
–  d’une formation dans le domaine de la justice restaurative ;
–  d’une maitrise du Pack Office ;
–  d’une connaissance du secteur associatif habilité de l’aide aux victimes, du contrôle judiciaire, et du champ de l’action sociale ;
–  de capacités d’analyse et de synthèse et de bonnes capacités rédactionnelles ;
–  d’un excellent relationnel et d’un grand sens du travail en équipe ;
–  de savoir travailler en autonomie ;
–  d’une grande rigueur, d’un sens de l’organisation sans faille et savoir-faire preuve de réactivité et de polyvalence.

Date de démarrage : Mi-novembre 2020
Lieu : Principalement en télétravail et dans le cadre de déplacements
Emploi en CDI, rémunéré environ 1800 euros brut.

Candidature souhaitée avant le 9 novembre 2020 (CV + lettre de motivation à l’adresse direction[at]justicerestaurative.org

Suivez-nous !
Catégories :