La justice restaurative s’adresse à toutes les personnes volontaires, concernées par une infraction pénale, victimes et auteurs. Elle offre un espace de dialogue sécurisé sur les ressentis et les émotions autour des questions du « pourquoi » et du « comment », rarement posées lors du procès pénal et a cours de l’exécution des peines.