image-title

 

 

Le 18 décembre, l’Institut Français pour la Justice Restaurative représenté par sa vice-présidente Christiane Legrand s’est vu remettre un don de 5000 € lors d’une soirée dédiée à la remise de dons de tous les Héros Humbles du Projet Imagine. Cette ONG fondée par Frédérique Bedos, qui a rejoint le Conseil d’Administration de l’IFJR en novembre dernier, réalise des courts, moyens et longs métrages en vue de présenter et soutenir les actions de personnes qui s’engagent et oeuvrent pour un monde plus juste. Un court-métrage avait d’ailleurs déjà été réalisé en 2012 pour mettre en lumière la justice restaurative.

 

                                                                                

Suivez-nous !
En savoir plus

Du 12 au 14 décembre, Noémie Micoulet, coordinatrice de l’antenne Sud Est s’est rendue en Corse dans le cadre de l’accompagnement proposé par la dite antenne. À cette occasion, elle a participé au COPIL du programme de justice restaurative initié par le parquet en Haute Corse, en partenariat avec l’association Corsavem, le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation, la Direction Interrégionnale d-es Services Pénitentiaire Marseille – Corse.

Deux projections-débats à destination des détenu.e.s des établissements pénitentiaires de Borgo et d’Ajaccio se sont tenues en complément de cette rencontre le 12 et le 13 décembre.

Au cours de celles-ci, le court métrage regroupant des témoignages des participants de la première Rencontre Détenus Victimes (RDV) de Poissy a été projeté suivi d’une présentation de la justice restaurative co-animée par la Corsavem, l’administration pénitentiaire et Noémie Micoulet.

Inédites, ces projections ont suscité un vif intérêt pour la justice restaurative et de riches échanges de la part des personnes présentes lors de la projection.

Suivez-nous !
En savoir plus
image-title

Lancée par le Canada, cette semaine se tient partout dans le monde depuis plusieurs années. Du 19 au 26 novembre, elle réunit professionnels et chercheurs dans le cadre de séminaires et de colloques mais également le grand public désireux de découvrir ce qu’est la justice restaurative au travers des projections débat et des conférences. L’année dernière, l’Institut Français pour la Justice Restaurative a lancé une première édition de cette semaine en France permettant à plus d’une vingtaine de professionnels de mettre en place 10 événements, en partenariat avec le Forum Européen pour la Justice Restaurative et la fédération France Victimes.
Cette année, l’Institut a soutenu plusieurs structures désireuses de faire valoir leurs actions au niveau local au travers l’organisation de projections débats dans le cadre d’un partenariat avec la société de distribution Destiny Films et avec la fédération France Victimes.

Au total, 6 événements ont eu lieu permettant à plus de 600 personnes de découvrir la justice restaurative et ses bénéfices pour les victimes, les auteurs d’infractions pénales et plus largement la société. 

 

 

 

Carcassonne 

La première projection débat de cette semaine internationale s’est tenue le lundi 19 novembre à Carcassonne en partenariat avec le Service de Pratiques Restauratives au Cinéma CGR Colisée. Le débat a été animé par Catherine Bonnin, facilitatrice et coordinatrice du SPR en présence d’une quarantaine de personnes.

 


 

 

 

 

 

       Résultat de recherche d'images pour "logo isis nord isere"

Bourgoin Jallieu

Une seconde projection-débat s’est tenue le 20 novembre à Bourgoin Jallieu au cinéma Kinépolis. Organisée par l’association ISIS Nord-Isère, elle a été animée par Jil Bonafos, psychologue clinicienne et Manon Gronlier, juriste.

 


 

 

 

  

 

Metz

En parallèle de la projection qui s’est tenue à Bourgoin Jallieu le 20 novembre, l’Association Mosellane d’Action Éducation et Sociale en Milieu Ouvert a organisé quant à elle une projection au cinéma le Klub à Metz en partenariat avec l’association thionvilloise d’aide aux victimes ATAV et le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation. L’association Thionvilloise d’Aide aux Victimes, le SPIP et le Procureur de la République de Metz étaient présents pour animer un débat en cloture de la projection avec les 160 participants à l’événement.

 



 

 

 

 

 

 

 

Agen

L’École Nationale d’Adminsitration Pénitentiaire a également participé à la semaine internationale et a organisé au sein de ses locaux une projection-débat à destination des élèves et des professionnels. A la suite de la projection s’est tenu un débat avec Paul Mbanzoulou, directeur de la recherche, de la documentation et des relations internationales (Énap) et Fabienne Huard-Hardy, enseignant chercheur (CIRAP-Enap) en présence de plus de 250 personnes.

 

 


 

 

 

Avignon

A Avignon, l’Association de Médiation et d’Aide aux Victimes (AMAV) a organisé une projection débat au cinéma Pathé Cap Sud le 22 novembre , professionnels du domaine de l’aide aux victimes et de la justice et grand public. Cet événement en partenariat avec le SPIP plus de 80 participants.

 


 

 

Montpellier

Du côté de l’Hérault s’est tenue une projection-débat au cinéma Le Diagonal le 26 novembre à Montpellier. Cet événement était organisé par l’association France Victimes 34 et a réuni une quarantaine de participants, professionnels de la justice et grand public.

 

 

 


 

 

 

Lescar

Une dernière projection s’est tenue le 26 novembre à Lescar, non loin du siège de l’Institut en présence d’une soixantaine de participants.
Cet événement était organisé en partenariat avec l’Association Pyrénéenne d’Aide aux Victimes et le Service Régional de Justice Restaurative Pyrénées et la radio France Bleu Béarn.

 

 

Suivez-nous !
En savoir plus
image-title

A l’occasion de la semaine internationale de la justice restaurative, le Service Pénitentiaire d’insertion et de Probation (SPIP) de l’Orne et la ville d’Alençon ont organisé une conférence-débat le 20 novembre 2018 à Alençon.

Dans le cadre du projet engagé depuis quelques temps par différents acteurs locaux, le SPIP de l’Orne a piloté l’organisation de cette soirée de Conférence-Débat autour de la justice restaurative, Robert Cario, Professeur émérite de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et Président-fondateur de l’Institut Français pour la Justice Restaurative (IFJR) est intervenu pour présenter les fondements théoriques de la justice restaurative, ainsi que la déontologie et la méthodologie des différents dispositifs.

L’accent a été mis sur la présentation des Rencontres Condamnés/détenus-victimes, projet envisagé par le SPIP de l’Orne comme l’a présenté ensuite Monsieur Gabriel Prouveur, chef d’antenne d’Alençon-Condé/Sarthe.

 

Suivez-nous !
En savoir plus
image-title

Lancée par le Canada, cette semaine se tient partout dans le monde depuis plusieurs années. Du 19 au 26 novembre, elle réunit professionnels et chercheurs dans le cadre de séminaires et de colloques mais également le grand public désireux de découvrir ce qu’est la justice restaurative au travers des projections débat et des conférences. L’année dernière, l’Institut Français pour la Justice Restaurative a lancé une première édition de cette semaine en France permettant à plus d’une vingtaine de professionnels de mettre en place 10 événements, en partenariat avec le Forum Européen pour la Justice Restaurative et la fédération France Victimes.


Lancée par le Canada, cette semaine se tient partout dans le monde depuis plusieurs années. Du 19 au 26 novembre, elle réunit professionnels et chercheurs dans le cadre de séminaires et de colloques mais également le grand public désireux de découvrir ce qu’est la justice restaurative au travers des projections débat et des conférences. L’année dernière, l’Institut Français pour la Justice Restaurative a lancé une première édition de cette semaine en France permettant à plus d’une vingtaine de professionnels de mettre en place 10 événements, en partenariat avec le Forum Européen pour la Justice Restaurative et la fédération France Victimes.

Cette année, toujours en partenariat avec la fédération, l’IFJR a tenu à faire connaître la justice restaurative et à permettre aux professionnels de présenter leurs pratiques à l’occasion de projections-débats autour du film “En Mille Morceaux”. Réalisé par Veronique Mériadec, il retrace la démarche d’une rencontre entre Nicole Parmentier (Clémentine Célarié), la mère du petit Olivier assassiné vingt-cinq ans auparavant et l’auteur du crime, Éric Gaubert (Serge Riaboukine).

Retrouvez le calendrier des projections sur ce lien ! 

Suivez-nous !
En savoir plus
image-title

L’IFJR a organisé le 8 et 9 novembre un séminaire sur les Cercles de Soutien et de Responsabilité et les Cercles d’Accompagnement et de Ressources dans ses locaux. Il avait pour objet de faire un point sur les pratiques en matière de CSR et de CAR et d’envisager leurs perspectives.

Etaient présents :

  • Robert CARIO (Professeur émérite de Criminologie, Président Fondateur de l’IFJR, Président du conseil scientifique de l’IFJR)
  • Jean-Jacques GOULET (co-fondateur des CSR au Québec, Consultant pour l’IFJR)
  • Ilhem GRAIRIA (DFSPIP du SPIP de l’Hérault, membre du conseil scientifique de l’IFJR)
  • Océane LABURRE (co-coordinateure du service régional de justice restaurative Pyrénées – APAVIM)
  • Émilie MATIGNON (Chercheure, Responsable du projet JR et radicalisation, IFJR)
  • Noémie MICOULET (Responsable de l’antenne SE, IFJR)
  • Nicole TERCQ-DIRIART (Présidente de l’IFJR, directrice de l’APAVIM)
  • Benjamin SAYOUS (Directeur général, IFJR)

Au cours de ces deux jours, une amélioration a été réalisée sur le cahier des charges et le contenu des formations CSR/CAR proposées dans le cadre du module 2.

Suivez-nous !
En savoir plus
image-title

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de programmation de la justice, les commissaires aux lois de l’assemblée nationale du groupe de la France Insoumise Danièle Obono et Ugo Bernalicis organisent des auditions sur la place de la justice, le sens des peines, dont le recours à la prison dans une société démocratique et sociale. Le 30 octobre, Benjamin Sayous, directeur général, est intervenu sur le thème de la justice restaurative. Retrouvez son intervention très prochainement sur notre blog Médiapart.

Suivez-nous !
En savoir plus

Une formation vous est proposée pour devenir bénévole de la communauté au sein des Cercles de soutien et de responsabilité (pour infractions à caractère sexuel) ou Cercles d’accompagnement et de ressources (pour autres infractions).

« Le cercle de soutien et de responsabilité (CSR). Il s’adresse aux personnes condamnées pour une infraction à caractère sexuel à une peine privative de liberté qui, à l’issue de son exécution, vont se trouver très isolées socialement, alors qu’un risque important de récidive demeure. Ils bénéficient du soutien attentif et assidu de bénévoles, issus de la communauté et spécialement formés, constituant le « cercle d’accompagnement ». Il permet au condamné de trouver une aide efficace auprès des membres de la communauté au sein laquelle il est amené à se (ré)insérer. Un « cercle ressource », composé de professionnels bénévoles, est disponible en cas de difficultés rencontrées par le premier cercle lors de l’accompagnement de la personne accompagnée. Ces cercles peuvent également s’adresser à toute personne condamnée, détenue et en fin de peine. Il s’agit alors de Cercles d’Accompagnement et de Ressources (CAR). »

 Cette formation s’adresse essentiellement aux personnels des SPIP ou aux associations de suivi socio-judiciaire qui ont le souhait de s’investir dans une telle démarche.

Elle est proposée les 31 octobre, 12 et 13 novembre 2018, dans les locaux de France Victimes, du fait de la visite en France de Jean-Jacques Goulet, formateur sur ce dispositif au Canada.

Pour s’inscrire : http://www.france-victimes.fr/index.php/formation/catalogue?view=formation&id=211

Suivez-nous !
En savoir plus
image-title

L’IFJR a le plaisir de vous annoncer son partenariat avec le film En Mille Morceaux qui sortira en salle le 3 octobre 2018 en France. Il est également soutenu par notre partenaire France Victimes ainsi que l’Association Nationale des Visiteurs de Prison et le Génépi.

Réalisé par Veronique Mériadec, il retrace la démarche d’une rencontre entre Nicole Parmentier (Clémentine Célarié), la mère du petit Olivier assassiné vingt-cinq ans auparavant l’auteur du crime, Éric Gaubert (Serge Riaboukine).

Synopsis :

1977, Éric Gaubert assassine Olivier, l’enfant de Nicole Parmentier. Vingt-cinq ans plus tard, cette mère à la vie brisée donne rendez-vous au meurtrier de son fils qui vient de sortir de prison. Quel est le but de cette rencontre ? Une simple vengeance ou la volonté de comprendre ce qui a poussé cet homme à commettre l’irréparable ?

Il ne s’agit pas d’une rencontre de justice restaurative, mais d’une très bonne illustration des attentes que les personnes en souffrance peuvent exprimer à travers leur volonté d’accéder à la justice restaurative. Elle amène aussi le spectateur à adopter le regard de ces proches qui, souvent, s’interrogent sur le sens de la démarche d’une personne, victime, auteur, qui souhaite rencontrer l’autre protagoniste de l’infraction.

Découvrez les différentes séances proches de chez vous !

Bande annonce du film en Mille Morceaux

Suivez-nous !
En savoir plus
image-title

 

Robert Cario, Président fondateur de l’Institut, était au Centre pénitentiaire de Béziers pour une conférence sur la Justice Restaurative le lundi 28 mai 2018. Pilotée par le SPIP de l’Hérault, cette conférence a rassemblé une quarantaine de détenus, des membres de la direction du CP et du SPIP ainsi que des CPIP du pôle milieu fermé et du pôle milieu ouvert de Béziers.

Robert Cario a présenté les fondements et principes de la Justice Restaurative et animé un débat avec les détenus et agents présents, à l’issue de la projection d’un petit court-métrage réalisé par L’INAVEM/France Victimes et l’IFJR en 2013. L’occasion pour chacun d’échanger et de se renseigner sur les modalités de mise en œuvre de la Justice Restaurative.

La mobilisation de tous les personnels du centre pénitentiaire et des personnes détenues autour de cette thématique et la qualité des échanges lors de la conférence augurent de belles perspectives en matière de mise en œuvre de projets  « Rencontres Détenus-Victimes » au sein de l’établissement.

Suivez-nous !
En savoir plus